permanence téléphonique
04 91 22 15 52
association reconnue d'intérêt général

46, rue Raphaël Ponson
13008 Marseille - France
métro Rond Point Prado

Aide juridique

Parole d’enfant s’attelle à faire reconnaître les droits de l’enfant.

Elle s’appuie sur les textes  de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, la Déclaration des Droits de l’homme et sur les lois :

  • Loi n° 2006-399 du 4 avril 2006 sur la prévention et la répression des violences au sein du couple ou commises contre les mineurs
  • Loi n° 2007- 293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance qui clarifie les objectifs de la protection de l’enfance et la redéfinit.

90% des maltraitances subies par les enfants (viols, agressions sexuelles, violences) ont lieu dans le milieu intra-familial au sens large.

En conséquence, l'enfant victime de maltraitance outre l'accompagnement et le soutien psychologique dont il a besoin et que Parole d'enfant est susceptible de lui procurer (soutenir - accompagner) a également besoin pour être défendu et assisté
⇒ devant le Juge aux Affaires Familiales
⇒ lors de l'enquête de police
⇒ devant le Juge d'Instance
⇒ devant le Juge des Enfants
⇒ devant le Tribunal Correctionnel
⇒ devant la Cour d'Appel

de l'accompagnement d'avocats spécialisés dans cette matière et qui assureront la défense de ses intérêts à tous les stades de la procédure.

Défendre

Le dossier juridique de l’enfant est suivi par les avocats de l’association et défendu par ceux ci, à la demande des parents, ou du plaignant depuis son ouverture jusqu’à sa résolution.
De plus, depuis 2001, l’association se porte elle-même « partie civile ».

La dernière action de l'association en partie civile s'est déroulée en 2017, l'association Enfance et Partage s'était également portée partie civile :

Les commentaires sont fermés.