permanence téléphonique
04 91 22 15 52
association reconnue d'intérêt général

46, rue Raphaël Ponson
13008 Marseille - France
métro Rond Point Prado

Conseiller et Défendre

L'association assure une écoute et une orientation des victimes ou personnes témoins de situations de maltraitance sur mineur, lors de permanences téléphoniques, actions de prévention ou stands d'information.

Nous relayons l'ensemble des informations disponibles et contacts avec les réseaux utiles afin de permettre d'agir au mieux et favoriser la sauvegarde de l'enfant.

90% des maltraitances subies par les enfants (viols, agressions sexuelles, violences) ont lieu dans le milieu intra-familial au sens large.

En conséquence, l'enfant victime de maltraitance outre l'accompagnement et le soutien psychologique dont il a besoin et que Parole d'enfant est susceptible de lui procurer à également besoin d'être accompagné juridiquement.

L'association elle-même, aux côtés de l'enfant victime, peut se constituer partie civile devant les juridictions pénales afin de soutenir l'action de la victime.

Enfin, l'association peut être désignée comme Administrateur Ad Hoc des intérêts de l'enfant victime qu'elle représente en justice.

L'ensemble de ces activités visent à rééquilibrer le combat judiciaire, très souvent,
rude, long, onéreux, compliqué...
→ pour lequel l'enfant maltraité est la plus part du temps,
mal informé, dépourvu psychologiquement et financièrement...
→  et ce face à des auteurs présumés qui bénéficient en ce qui les concernent d'une défense de tous les instants qui peut se révéler très efficace pour l'auteur qui demeure impuni,
suite à non-lieu, classement sans suite, relaxe, acquittement...

et très destructrice pour la victime dont la parole n'a pas été validée judiciairement, ce qui a pour effet, d’empêcher ou de rendre plus difficile toute reconstruction, voire de l'entraîner dans des pratiques répréhensibles.

En outre, l'impunité procure à l'auteur un sentiment de toute puissance et entraîne un risque important de récidive.

Les commentaires sont fermés.