permanence téléphonique
04 91 22 15 52
association reconnue d'intérêt général

46, rue Raphaël Ponson
13008 Marseille - France
métro Rond Point Prado

Bouge pour tes droits – pour aller plus loin

"Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité."
Kofi A. Annan, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

Une convention et des droits


La Convention Internationale des Droits de l'Enfant du 20 novembre 1989, sous l’égide de l’Unesco, définit comme obligation pour les États signataires, outre l’engagement à ne pas pratiquer la peine de mort pour les mineurs, la reconnaissance des droits fondamentaux de l’enfant tels que le droit à la nourriture, l'hébergement, l'instruction, la surveillance médicale, le lien à un foyer, à des parents, le respect de la culture d’origine mais aussi le droit de s'amuser ou de s'exprimer.
Ce n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais aussi un être humain ayant des droits quel que soit son âge et l'endroit du monde où il est né.

En 1996 le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la " Journée mondiale de défense et de promotion des droits de l'enfant ". Cette journée internationale est un moment privilégié pour se rendre compte des nombreuses injustices subies par les enfants dans le monde. C'est également l'occasion de faire valoir la convention auprès l'ensemble de la société et plus particulièrement des plus jeunes.

La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles.

Lien vers la Convention des Nations Unies du 20 novembre 1989

Elle a été ratifiée par 191 pays sur 193. Seuls la Somalie et les États Unis ont refusé de s'engager.

Il reste beaucoup de chemin à parcourir pour les droits des enfants deviennent une réalité. Promouvoir ces droits passera par la création des conditions qui permettront de les appliquer.
L'UNESCO est l'un des acteurs clef de la transformation. Elle vise à travers ses programmes et ses activités, le développement optimal de la personnalité dès la petite enfance.
C'est grâce à ce travail éducatif, social, culturel et économique, au respect des identités et des cultures, et à la sensibilisation de l'ensemble de la communauté internationale que la situation pourra évoluer.

Lien vers l'historique de la Convention

Les commentaires sont fermés.